13 de novembro de 2020

Cuisine campagnarde de la “Paulistânia” – Papo à Mesa Verakis

La cuisine brésilienne et ce qu’elle représente est de plus en plus étudiée et discutée.

En fait, c’est un thème qui touche le cœur de chacun, car la nourriture est source de mémoire et d’identité. Mais il faut aller plus loin pour voir les dimensions sociales et anthropologiques.

Et c’est avec cette proposition que “Papo à Mesa” , un projet en ligne de Verakis pour discuter d’œuvres qui font ressortir un regard différent sur la nourriture, a reçu le professeur de gastronomie et Maître en cultures et identités brésiliennes par l’Institut d’Etudes Brésiliens de l’Université de São Paulo, Paula Feliciano , pour présenter le livre “Une cuisine caipira de Paulistânia” de Carlos Alberto Dória et Marcelo Corrêa Bastos, en présence de l’auteur Carlos Alberto Dória.

Dans ce livre, les auteurs dressent un panorama de ce qu’est la “Caipira Cuisine” (La cuisine de la campagne), dans une contextualisation historique, littéraire et culinaire.

Lors de l’événement, le Professeur  Paula Feliciano a réfléchi à ce qu’est la «cuisine brésilienne» et, selon ses propres termes, «les brésils culinaires», thème qui est également abordé dans un autre livre du même auteur: «Formation de la cuisine brésilienne: écrits sur la cuisine trompeuse» .

Ensuite, le livre proposé, “Une cuisine Caipira da Paulistânia”, a été présenté, selon ses divisions, où il présente le point de départ de la cuisine traditionnelle et le sens de “Paulistânia”, dans un voyage symbolique et historique.

La deuxième partie du livre rend compte de l’objectif de la construction de la cuisine de campagne, couvrant les recettes, les ingrédients et les méthodes de fabrication.

Le Professeur Paula a mentionné qu’il y a peut-être une nouvelle façon de penser cette cuisine, en abandonnant la vision caricaturale du “campagnard”, et de l’approche plus profonde du livre, où on peut comprendre la richesse et l’importance de cette culture.

Darcy Ribeiro, a déjà apporté au discours la nécessité de reconnaître cette valeur, car: «Une communauté montagnarde qui préserve les formes traditionnelles de sociabilité est, aujourd’hui, une rare survie (…)»

Ainsi, certaines des notes envisagées par  Paula Feliciano sur les campaignards étaient:

Qui sont-ils ?
Le livre “Une cuisine Caipira de Paulistânia” met en avant la cuisine des Guaranis comme point de départ de cette cuisine.

Où  vivent-ils ?
L’endroit se trouverait à partir du «tranche culinaire de Paulistânia» qui serait situé entre les États de São Paulo, Minas Gerais, Goiás, Mato Grosso, Mato Grosso do Sul, Paraná, Santa Catarina, une partie d’Espírito Santo, Rio Grande do Sul et Rio de Janeiro.

Que mangent-ils?
Des ingrédients tels que le maïs, la citrouille, les haricots, le manioc, le saindoux et les plantes qui ont gagné en importance.

Au final la Professuer Paula Feliciano (qui est originaire de Mogi das Cruzes-SP, vielle que se situe dans les limites de cette section appelée Paulistânia dans le livre) a fait une réflexion basée sur sa mémoire alimentaire familiale en relation avec le recueil de recettes présenté dans le livre.

Après la présentation du livre, l’auteur Carlos Alberto Dória apporte également de précieuses réflexions et réponses aux questions des participants.

Regardez la présentation complète de «A Culinária Caipira da Paulistânia», livre de Carlos Alberto Dória et Marcelo Corrêa Bastos, présenté au “Papo à Mesa” par Paula de Oliveira Feliciano, le 24 octobre 2020, qui est disponible sur Youtube au lien ci-dessous:

 

Pour savoir plus :

DÓRIA, Carlos Alberto; BASTOS, Marcelo Corrêa. A culinária caipira da Paulistânia: a história e as receitas de um modo antigo de comer. Três Estrelas, 2018.

DÓRIA, Carlos Alberto. A formação da culinária brasileira: escritos sobre a cozinha inzoneira. Três Estrelas, 2014.

RIBEIRO, Darcy. O povo brasileiro: a formação e o sentido do Brasil. Global Editora e Distribuidora Ltda, 2015. Citação direta: p.287

Texte: Nayane Bezerra

Nayane Bezerra est diplômée en gastronomie par l’Institut fédéral du Ceará, étudiante du Master en Cuisine brésilienne au Centro Universitário Senac Campos do Jordão et stagiaire à Verakis.